Menu Pc

14/07/2019

THE K. - Interview 2019 (Noise rock, grunge, punk)

https://morethansoundszine.blogspot.com/2019/07/the-k-interview-2019-rock-noise.html

On les a découverts à Bourlon, ils ont ouvert le festival dans des conditions presque sahariennes, avec leur rock noise grungy à tendances punk.
Le set était rock’n roll, entêtant, presque Grunge dans un style proche du 1ere Nirvana…
Vu le taux croissant de nudité et de sueur durant le concert, je me suis retrouvé obligé d’envoyer une série de question au groupe pour en savoir plus (sur la musique, je précise).


(Traduit de l’anglais) 
 
 



1. Salut, quoi de neuf avec le groupe dernièrement?

Nous avons travaillé sur notre nouvel album. Notre line-up a changé courant 2017, Grégory Danger Mertz a pris la basse en mains et est devenu un membre permanent du groupe.
L'année dernière nous avons commencé à composer des morceaux ensemble, pour ce qui deviendra bientôt le troisième album du groupe. Nous avons principalement passé les derniers mois à fignoler ce processus, en écrivant et réécrivant nos morceaux, les répétant... Et maintenant nous allons entrer en studio au moment où j'écris ces lignes.
Nous sommes tous impliqués dans d'autres projets, avons beaucoup tourné avec nos autres groupes, mais nous sommes conscients qu'il fallait prendre le temps nécessaire pour bosser sur cette nouvelle incarnation de The K., et nous accorder assez de temps afin de nous concentrer sur la promotion de l'album une fois celui-ci terminé.


2. Que signifie "The K."? Un rapport avec le KKK, The kill ou le "Okey"?

Aucun de ces choix. The K. est en fait l'abréviation de The Kerbcrawlers, notre ancien nom utilisé jusque 2011. Nous l'avons changé car il entrainait trop de doutes et d'erreurs d'orthographe. C'était un vrai briseur de langue!


3. Quelles sont les conditions les plus Rock'n roll dans lesquelles vous avez joué? Peut-être dans des toilettes ou une salle de bain?

Je pense que le plus Rock'n roll dans tout ça est le fait de tourner, de jouer dans des villes inconnues, on a pu voir pas mal de choses...
Je pense qu'on est capables de jouer live même dans les conditions les plus minimales.
Notre musique est brute, agressive, et puissante, donc je dirais qu'on arrive toujours à envoyer la sauce musicalement.
Depuis qu'on a tourné à travers les Balkans, ça deviendra plus difficile de nous faire perdre notre cohésion de groupe. Le fait de beaucoup tourner nous a appris beaucoup de choses, comme groupe et comme individus.
Bien sûr on est super contents de jouer dans des lieux qui nous offrent les meilleures conditions! Mais je pense que le rock'n roll est né des expériences plus négatives, donc c'est bon de les vivre de temps en temps.
Nos shows sont très énergiques et on essaie d'être aussi proches du publique que possible, ça veut dire que les gars sont vraiment impliqués de temps en temps. Ils balancent des bières,  passent des bouteilles, créent un bordel bien sympa!




4. C'était comment de jouer à Rock in Bourlon dans le nord de la France? Même si les conditions ce jour étaient plus proches du Sud de la France (Température très chaude ahah); je pense que vous avez eu un bon aperçu de la campagne du Nord. Quels groupes avez-vous le plus apprécié de ce festival?

Rock in Bourlon fut un super cadeau pour nous. C'est la première fois qu'on a joué quasiment que des nouveaux titres en live. On attendait ça avec impatience.
Après nous être enfermés dans notre local de répètes depuis si longtemps, l'envie de venir et  présenter notre nouveau travail grossissait constamment.
C'est une récompense de voir que le travail a payé, de voir la réaction du publique, de partager avec eux... Car c'est l'endroit où la musique doit être jouée. Je suppose qu'on se souviendra toujours de Bourlon comme "Notre première fois".
On a eu la chance de partager la scène avec nos potes belges de 30.000 Monkies. Personnellement j'étais impatient de voir Arabrot jouer, je les suis depuis l'époque de Myspace!  Malheureusement on a loupé nos potes de Coilguns, car on a dû prendre la route pour rentrer chez nous... Mais je suis sûr qu'on refera équipe dans un futur proche.


5. Pour parler de vos influences, quand vous avez joué à Bourlon j'ai pensé à SONIC YOUTH première période pour le côté noise, et je n'ai aussi pas pu m'empêcher de voir la pochette du premier NIRVANA ("Bleach")... Ces groupes font-ils partie de vos playlists, ou peut-être que c'était dû aux conditions assez rock'n roll du concert?

Bien sûr, je suppose que ces deux groupes font partie des playlists de beaucoup de gens intéressés par notre style. C'est un compliment si tu fais la comparaison.
Pour le nouvel album, on voulait bosser sur des morceaux plus basiques que ce qu'on avait composé avant. La simplicité et l'efficacité étaient nos mots clés pour le "contrôle qualité". Ces éléments sont exactement ce qui rend 'Bleach" si attirant (Pour moi)
Hormis les groupes que tu as cités au-dessus, nos influences sont principalement basées sur la composition, pas forcément exclusivement dans notre style... Si tu nous écoutes attentivement, tu peux les retrouver dans la musique pop, ainsi que dans d'autres genres bien plus heavy que le nôtre. Je pense qu'on peut voir que nos gouts se sont élargis avec les années. On est tous intoxiqués à la musique, donc on a tous une mission d'en découvrir autant que possible. 


6. Tu dirais que le but du Noise rock est plutôt de voyager dans l'espace et de visiter mentalement d'autres planètes, ou de re-explorer les moments les plus stressants de ton existence pour externaliser les énergies négatives?

On est tous des mecs très positifs. On a une belle vie, on l'aime ainsi que toutes ses opportunités. Donc à parts les côtés négatifs assez mineurs, je pense pas qu'on soit en position de nous plaindre.
Même si notre musique ne parle pas d'abeilles et de petits oiseaux... La vie est un chemin que tu parcours, et de temps en temps il y a toujours une bosse sur la route.
Le côté noise est une bonne façon d'exorciser nos démons intérieurs. C'est une drogue positive, elle nous aide à aller de l'avant.  C'est un remède, et le plus important, il est complétement inoffensif.
Au niveau des paroles, certains textes sont très personnels, ou viennent de "mauvais" moments en particulier. D'autres sont des observations venant indirectement de nos expériences. Elles sont assez sérieuses et contiennent un côté assez sarcastique.
Oui nos textes sont assez personnels. Je pense que composer cet album est une belle façon d'immortaliser le tout, pas seulement les côtés négatifs mais aussi tous les autres aspects de nos vies. C'est comme si on partageait  un journal intime commun.
De mon côté, les côtés vraiment négatifs sont déjà du passé, je les ai réglés et en ai fait du noise rock.





7. Vous travaillez sur un nouvel album, tu peux en dire plus? Combien de morceaux, à quoi ressemblera-t-il?

Je ne l'ai pas précisé avant, mais enregistre la batterie dans deux jours. On a préparé une douzaine de morceaux, mais on verra lesquels se retrouveront sur le disque quand le mixage sera terminé.
Au niveau sonore on a déjà préparé des choses, ou du moins déterminé une orientation pour chaque morceau individuel. Je suis sûr que Tim De Gieter de Much Luv Studio va nous apporter une production de fou, je suis aussi curieux que toi!
Au niveau des morceaux eux même, on a laissé assez de place pour les vocaux de Seb et pour une bonne interaction entre les instruments. Garder cet équilibre était très important pour nous.
La plupart des gens qui ont entendu nos nouvelles compositions et nous connaissaient avant ont eu une réaction très positive, ça nourrit notre confiance.
Et concernant le résultat final, tu devras être juste un peu plus patient.


8. "Noise" est un terme actuellement utilisé pour différents styles de musique, il y a le noise rock que vous pratiquez, mais aussi un style "d'industriel" plus expérimental avec des "instruments" analogues, ou parfois seulement des morceaux de fer et des outils recyclés... Etes-vous familiers avec cet autre style?

Oui. Assez curieusement le noise est un style que je peux utiliser pour m'apaiser de temps en temps. Je ne veux pas faire de jugement, mais c'est très honnête de dire qu'il y a aussi beaucoup de merde dans ce style "morceaux-de-fer-industriel-transmis-dans-de-nombreuses-pédales-de-distorsion". C'est probablement un soulagement pour les artistes qui le créent, mais je préfère un peu l'autre style de noise qui est plus contrôlé. Le côté aléatoire ne me touche pas tellement. L'intensité du bruit peut avoir son effet de temps en temps, mais même là... J'aime aussi quand c'est contrôlé. Les meilleurs artistes que j'ai découverts en live étaient tous capables de me faire voyager dans leur monde, mais pour se faire ont besoin d'un peu de finesse. Mais bien sur ce n'est que mon opinion... Ajoutes du chant, et c'est souvent gagnant! Pour en nommer quelques-uns de reconnus, j'adore Puce Mary, Consumer Electronics, Damien Dubrovnik, Pharmakon ...


9. Je pense que votre guitariste joue aussi dans un autre groupe, ou ça devrait rester secret?

Oui c'est le cas, tu devrais plutôt lui demander. Je crois que c'est plus fun si ça reste un secret, tu ne crois pas? Je préfère garder un peu de mystère...



10. Que penses-tu de la rigidité cadavérique? (Rigor Mortis... Pas le groupe).

Je n'ai pas encore envie d'y penser. Restons plutôt vivants et en bonne santé pour un long moment s'il te plaît :)


11. La Belgique est connue pour être un bon pays pour les concerts, de nombreux français aiment se rendre dans ton pays pour visiter les bars et voir les groupes jouer... Donnes nous les impressions d'un belge, est-ce que c'est si bon? Est-ce que tu pourrais aller à des concerts chaque week end si tu le voulais?

Je dirais, plus il y a de gens mieux c'est. C'est super d'entendre que les français font l'effort de passer la frontière et de soutenir des groupes qu'ils aiment. C'est le plus important, le soutient autant que tu peux. Je n'ai aucune objection. On fait exactement la même chose donc... J'espère que vous vous sentez bienvenus, car c'est le cas! On peut carrément aller à des concerts tous les week ends... Tu peux même y aller chaque jour si tu le veux!


12. Qu'est-ce que vous écoutez le plus dernièrement? Des groupes favoris pour les mois ou les années passés?

Oh bonne question. J'ai écouté beaucoup de Chopin les dernières semaines. Ca libère mon esprit après trop de noise ou de répétitions. Yussef Dayes passe aussi souvent, et cette semaine j'ai surtout écouté Oscar Jerome, un artiste frais et très cool venant de Londres.
Je suis batteur, donc je cherche ces trucs groovy ou tout ce qui vient avec un super batteur derrière les futs! Concernant les albums cultes, je me suis replongé dans "Black market music" de Placebo, super album! 


13. C'est la question finale, tu es libre de faire de la promo, et de conclure.

On a commencé il y a maintenant un moment, comme des adolescents téméraires. C'était l'époque avant Spotify, Instagram, Facebook ou tous les medias importants actuellement. Mais on est aussi sur ces plateformes, donc venez nous donner un click, un like ou suivez nous.
Ainsi ça sera plus simple de rester informés sur notre nouvel album en préparation et sur les prochains concerts, car nous joueront surement en France l'année prochaine!
Merci pour ton temps, ton enthousiasme, et ton soutient. On est super enthousiastes de repartir sur la route!
Le groupe et moi-même te souhaitons tout le meilleur!
The K.
Sigfried Burroughs
.drummer

FB _
https://www.facebook.com/theknoise
IG _
https://www.instagram.com/theknoise     @theknoise
SPOTIFY _
https://spoti.fi/32lx5Mc