09/10/2018

KARMA SUTRA - Interview octobre 2018 (Stoner, hard psyche)



KARMA SUTRA est un groupe de stoner de Lille, avec des côtés plus psyché et blues. Je les ai vus récemment en concert au Red studio à Douai, dans une ambiance sombre et envoutante, Ils ont des morceaux bien groovys et d'autres qui partent plus dans l'espace, c'est un très bon groupe! Je n'ai pas pu m'empécher de leur envoyer quelques questions, voici les réponses:)


1. Salut, quoi de neuf dernièrement chez KARMA SUTRA?

Salut, et bien nous avons joué à un festival organisé par des potes cet été en Picardie: le Célébration Days Festival, c’était le feu. On jouait le 6 octobre à Douai au Red Studio, la Cave Aux Poètes à Roubaix le 8 et on joue dimanche 14 à Lille au Do It Yourself avec les géniaux toulousains de Slift et un groupe de Seattle, Steal Shit Do Drugs.


2. J'ai l'impression que vos derniers morceaux sont plus épais, plus heavy... C'est quasiment du doom par moments! Ça vient d'où, c'est le poids des années?

On ne s’en rend pas vraiment compte mais c’est cool. Ça nous permet d’être plus en phase avec un son un peu plus moderne tout en gardant également notre petite touche retro 70’s. Avec le temps nous avons maîtrisé notre côté Heavy et ça doit s’entendre mais ce n’est pas une volonté première de notre part. On fait notre bout de gras sans trop se poser de questions.


3. Alors que certains groupes sont très impatients et arrivent à sortir un album après seulement un ou deux ans d'existence, pour vous ça semble le contraire... Ca fait environ 5 ans depuis la création du groupe, et je n'ai trouvé que cinq morceaux démo et des live sur Youtube... Vous êtes plutôt perfectionnistes, ou naturellement lents pour la composition? Vous prenez volontairement le temps, ou c'est dû aux événements de la vie de tous les jours?

Il y a plusieurs raisons à cela. On a déjà pas les mêmes emplois du temps donc c’est pas toujours évident de se capter et quand c’est le cas c’est surtout soit pour répéter soit pour boire des coups car on est potes avant tout. Le côté financier est aussi une raison à prendre en compte et je pense surtout que nous sommes un groupe de live. S’enfermer pendant des heures et jouer le même morceau c’est cool mais on préfère largement jammer ou jouer devant un public. On est aussi assez lents sur la composition en effet, là où des groupes sont très productifs et composent rapidement, nous sommes plus du genre à peaufiner un morceau pendant longtemps. Certains morceaux qui datent du nos débuts ont évolués avec les temps et n’ont plus du tout la même structure qu’il y a 5 ans.


 4. J'ai lu quelque part qu'un album était en préparation... Tu peux en dire plus? 

Oui, il est enregistré manque plus que le reste. Ça prend du temps et de l’argent. Mais on est motivé et on espère bien le sortir bientôt. Il est de plus en plus réclamé par le public, il est temps de satisfaire nos petit(e)s fanatiques ahah.


5. Vous avez été accompagnés par l'Aéronef, en quoi ça a consisté? Qu'est-ce que ça vous a apporté de beau?


C’est principalement un accompagnement en vue de nous aider à nous développer de manière plus «pro». Ça passent par une aide pour la sortie du futur album mais aussi des propositions de résidences afin de faire évoluer dans le bon sens notre son ou les lumières en live, ou encore l’aspect scenographique. On a aussi eu l’opportunité de tourner et enregistrer une captation live de 2 de nos morceaux (trouvables sur le compte YouTube de l’Aeronef) avec l’asso Attic Addict qui bosse avec la salle pour tout ce qui est de l’aspect vidéo.


6. A ton avis, quel est le meilleur endroit pour écouter KARMA SUTRA? Dans un canapé, dans un bois, ou en grande surface, seul au milieu de la foule?

Je pense que le meilleur endroit pour écouter Karma Sutra est tellement subjectif. Le principal est que ce soit un endroit où tu te sentes bien, que tu puisses mettre le volume au maximum sans que l’on vienne t’emmerder et je pense que l’usage de substances récréatives (pas forcément illégales) peut également être idéale.



7. A prioris vous ne jouez pas de reprises en live (Ou je ne connais pas les originaux), ça vous arrive quand même d'en jouer en répète? Ou les covers c'était juste bien pour débuter?

Oui parfois quand l’ivresse ou l’envie nous prend, on joue en fin de set une reprise du morceau «Hiroshima»du groupe Flower Travellin’ Band (une sorte de Black Sabbath japonais super cool). A nos débuts on reprenait parfois, et plus rarement en live, le morceau «Set The Control For The Heart Of The Sun» de Pink Floyd. Et après en repet’, il peut nous arriver de jammer sur du Black Sabbath et du Hendrix pour nous mettre en jambe. Mais la composition a une place plus que privilégiée dans notre groupe.


8. Musicalement, vous vous sentez proches de quels groupes de la région?
Et humainement, vous ne trainez qu'avec des musiciens dans le délire psyché/ stoner/ retro?


Edouard (guitare) joue dans V.Love avec Gwendal (batterie), ainsi que dans Nouveaux Climats et Doude’s World dont les différents membres font également partie de notre cercle d’amis. Corbak (basse) joue souvent avec des potes dans différents projets de folk, bluegrass ou autres.
Sinon pour les groupes locaux dans lesquels nous ne jouons pas, ceux que l’on apprécie sont souvent aussi des potes. Je pense surtout à Jurassic Leaf, Radical Suckers, Lumberjack Feedback, Wild Raccoon, Okay Monday, Tapeworms, Naute ou encore Château Brutal. J’en oublie sûrement mais la liste est longue.


9. Si KARMA SUTRA était un animal, ça serait plutôt un hibou, un ours des bois ou un lézard? (Tu peux choisir un autre animal si j'ai mal visé... lol)

Et bien vu qu’on a déjà nos totems, qu’Edouard est le renard, Aleksandr le corbeau et Gwendal la montagne je te laisse travailler ton imagination et visualiser le délire.


10. Quels groupes reviennent le plus dans vos playlists dernièrement? On peut en trouver des récents, ou vous êtes plongés dans le passé?

Nous ne sommes pas focalisé sur le passé, il est très importants pour nous mais il y a tellement de bons groupes aujourd’hui que ça serait se priver de pas mal de trucs jouissifs.
On a tous des goûts assez proches mêmes si chacun a son petit truc à lui.
Aleks pour se qui est de rétro est bien branché sur les premiers Sabbath ou Hendrix (je pense qu’on peut dire que c’est le cas pour nous 3), Flower Travellin’ Band, May Blitz ou encore Spacemen 3. Pour ce qui est de plus récents, il aime beaucoup Fuzz, Slift, Aqua Nebula Oscillator, GOAT ou encore Kikagaku Moyo et Minami Deutsch.
Edouard est globalement dans le même délire avec peut être une touche de psychédélisme dans ses écoutes.
Pour Gwendal, c’est assez similaire même si le metal et le rap ont une part beaucoup plus importantes.


11. Tu peux nous en dire plus sur vos futurs projets? Merci pour les réponses.

C’est à vous, qui lirez ces mots, de suivre nos prochaines aventures.
Merci de ton intérêt. A très vite!

https://www.facebook.com/karmasutralille