14/07/2018

MUDBATH - Brine pool CD. 2018.

MUDBATH - Brine pool CD. 2018.
Juste pour info, "Mudbath" signifie bain de boue en anglais.
Quand il fait trop chaud ça laisserait presque rêveur, même si c'est un peu dégueu... Imagines toi dans un bain de boue bien fraiche, englué dans de la mélasse a à peine dix degrés :-)
Bon, j'ai posé mes oreilles sur le deuxième album de ce groupe en m'attendant à du stoner doomy bien pépère et fumant sur les bords, mais le style de ces avignonnais est assez différent du "stoner": Les musiciens ont pas mal d'influences "post".
Grosso modo, je dirais que l'ensemble sonne comme du stoner/ sludge avec pas mal d'influences post hardcore dans la façon de jouer et la structure des morceaux (Puis le chant criard fait assez post Hc aussi). Ainsi le jeu des musiciens est souvent plutôt lent ou assez épais, avec une approche plus décalée et recherchée que la moyenne.
Heureusement pour mes oreilles ralenties par un soleil tapant trop fort (On est dans le nord, faut arrêter de déconner avec la température!), le style n'est pas trop technique et les musiciens ne tombent pas dans la démonstration, c'est plus décalé que technique, puis certains passages sont plus "progressifs" (Dans le sens ou ça monte tout doucement).
A l'écoute du CD, on peut ressentir de la détresse, de la tristesse, de l'épaisseur, de la lourdeur, un petit côté torturé, une forme de perplexité, etc.
Pour une fois je ne citerais pas d'influences, car je ne connais pas bien le côté "post", puis bon il faut changer un peu d'approche de temps en temps.
Sans être fan du style, ni pratiquer dans le léchage de fion, je conclurais avec:
MUDBATH propre un album qui se tient assez bien, avec des idées assez intéressantes et des moments plus parlants, je n'y ai pas entendu de gros défauts. "Brine Pool" pourrait plaire à ceux qui accrocheraient bien à un mélange entre stoner/ doom, post rock/ post hardcore et sludge.  

https://mudbath.bandcamp.com