09/11/2008

ASTROQUEEN - "Into submission" CD. 2002

Wouai du stoner! T'es en manque de lourdeur, de rondeur, de groove... Et ben jettes une oreille à cet album d'ASTROQUEEN!

Les membres du groupe ont clairement mangé des kilos de KYUSS durant leurs longues après midi ou l'air était chargé et l'atmosphère était lourde, avec de bons gros morceaux dedans... Je pense surtout à l'album "When the circus leaves town" avec lequel la ressemblance est vachement visible, aussi bien dans les lourdeurs, les moments plus rock et énergiques, les petites mélodies de guitares sympathiques qui accrochent l'oreille, le chant, et quelques autres... Les reines de l'astronomie sont peut-être juste moins intimistes (On est pas vraiment dans le désert, mais dans un coin calme qui semble un peu plus peuplé...)
Même en étant proche de leurs potes de "Caillousse", ils arrivent à être assez convaincants, avec du feeling et des idées bien placées... Certains grooves et passages lourds sont bien heavy, et leur sens des mélodies fraîches et presque positives (Mais aussi un peu tristes et lumineuses) est super cool!

Heureusement ASTROQUEEN varie un peu des influences KYUSS et prend un peu plus de personnalité, notamment au niveau de la production avec un grain de guitare et une saturation "fuzz" qui leur donne un petit côté Death metal suédois (Ca m'a assez surpris au début)... Et quand le vocaliste tombe un peu dans le crooner je me sentirais presque sur l'album d'ENTOMBED "To ride shoot straight..." et juste un peu avant, et juste un peu après...
Les passages rock'n roll font aussi parfois plus rock dans le sens basique du terme... Pas de lourdeur; Energique et paf!
Niveau influence peut aussi penser à un peu de BLACK SABBATH (Pas trop surprenant lol), sinon le groupe va piocher quelques éléments assez lumineux dans des groupes de hard rock un peu plus lights comme WISHBONE ASH, ou semble parfois sonner comme le côté mélodique d'IRON MAIDEN (Sans l'ambiance du métal "glorieux")...Quand il ne s'inspire pas simplement du hard rock typique des 70's sans être néanmoins spécialement bluesy.
D'un point de vue théorique et musicologiquement analytique (lol) l'affiliation avec le grunge est possible, mais ce qui ressort du disque est différent... Moins je m'enfoutiste, moins adolescent, moins drogué aussi... Mais au moins aussi heavy.

Un truc qui m'interpelle un peu: Pourquoi avoir repris une partie de la pochette de QUEEN "News of the world" et l'utiliser en arrière de leur CD? C'est un clin d’œil? Vu que "Queen" est aussi dans leur nom de groupe, c'est possible...

"Into submission" n'est pas un album qui foudroie l'auditeur et sa collection de disques surchargée pour transformer les deux en cendres qui ne demanderaient qu'à se reconstruire sur de nouvelles bases; C'est un disque éfficace qui se tient bien, contient assez de petites(?) particularités pour différer suffisamment de ce qui existe autour et se laisse écouter avec plaisir... C'est déjà pas mal :)

Aucun commentaire: