04/01/2018

NOISELESS - Interview Janvier 2018 (Alt rock, grunge)

  ALT ROCK / GRUNGE 


NOISELESS - Interview Janvier 2018 (Alt rock, grunge)
 
Noiseless c'est un groupe du Nord pas de calais dont j'entends pas mal parler en ce moment... Comme ils passaient jouer à la Taverne les Grès à Douai, j'y suis allé pour voir ce que ça donnait en vrai... Et leur musique entre rock alternatif et grunge est très cool! A conseiller aux fans du style et des années 90. Voici une interview pour en apprendre plus sur le groupe.


1. Salut, quoi de neuf chez Noiseless?

Salut ! Nous avons sorti un nouvel album en novembre « Beautiful Ghost » enregistré au Pure Hour Studio par Fabrice Pureur, un clip aussi, réalisé par Jessica Roger, grace aux contributeurs sur Ulule on a pu finir de produire l'album et faire le clip, on les en remercie encore. Et depuis septembre, nous avons donné toute une série de concerts dans la région pour la promotion de ce dernier. Une belle date est prévue le 24 janvier au Bistrot de St-So pour une Release Party, un festival à St-Nicolas début avril et des prochaines dates devraient s’ajouter rapidement.


2. D'où vient le nom Noiseless? Aviez-vous prévu de jouer en acoustique à la base?

 Le silence a une part importante dans la musique , il nourrit le bruit et disons que ce paradoxe nous colle plutôt bien. Jouer en acoustique n’était pas dans nos projets et j’avoue qu’encore aujourd’hui j’aime trop ce qu’apporte les bruits électrifiés pour y songer .


3. Comme influences, tu dirais que vous êtes plus proches du grunge ou du rock indépendant années 90 ?

Les 2 mouvements font partie de notre culture musicale, oui le grunge des 90’s bien sûr, Nirvana, Soundgargen, mais aussi Smashing Pumpkins, Les Pixies, Radiohead, Nada Surf… Les années 2000 ont contribué aussi à nous façonner avec des groupes comme Muse ( à leurs débuts ), les Strokes, etc. On espère faire ressortir ce doux parfum des nineties lors de nos concerts, c’est vraiment notre ADN...

NOISELESS - Interview Janvier 2018 (Alt rock, grunge)

4. Le groupe n'est plus tout jeune, vous avez un paquet d'années au compteur... Comment tu vois l'évolution de votre musique à travers les années ? Au début vous étiez plus proches de quels styles ?

Le groupe existe depuis le début des années 2000, c'est un groupe de frangins à la base, on a eu quelques changements de batteurs, Xavier et Twan des amis proches, puis depuis quelques années on a trouvé notre troisieme frére, Nico ,avec qui on a beaucoup de plaisir à faire du son. On est restés un trio, c'est ce qu'on aime, du début on a gardé l'énergie grunge punk du live en y ajoutant un feeling powerpop. On a le sentiment de rester sur nos positions musicalement parlant, on enclenche la disto et on brode autour une mélodie pop et puissante, on adore les émotions primitives qu’apporte la musique dites pop.


5. ‎Vous venez de sortir un premier album. Tu peux d'écrire un peu son contenu? Les gens qui vous ont vu en live peuvent s'attendre à un contenu musical assez proche, ou il y a de nettes différences? (Certains groupes de métal moderne ne sonnent pas trop de la même façon dans un café humide, ou sur album, quand la production moderne n'est plus là huhu)

Oui, « Beautiful Ghost », notre 1er véritable album sorti en novembre comme je le disais plus haut. On avait déjà sorti des EPs auparavant mais là, c’est le 1er album. 11 titres enregistrés chez Pure Hour Studio avec Fabrice Pureur aux manettes. Il a été super, il est de notre génération, et a des influences communes, il a cerné tout de suite où il fallait aller. On le remercie pour le travail qu'il a fait sur ce disque, c'est du trés pro, on en est trés fiers, il a su capter l'essence live d'un power trio tel que le nôtre, sans fioritures. Bref, la musique de l’album est la musique que tu entends en live.
Pour la pochette, c'est Alexandre Lard, excellent photographe, qui fait un travail formidable, allez consulter sa page : https://www.facebook.com/alexandrelardphotographie/

Au niveau du contenu, on avait un peu peur d’avoir des titres un peu trop différents entre eux, mais finalement ils se mélangent plutôt bien et sont cohérents. En fait, on parlait d’influences un peu plus haut et sans le vouloir on les retrouve un peu toutes: De Nirvana à Radiohead en passant par les Pixies. On va retrouver des morceaux bien grungy comme "A life that not yours", ou "Destiny". Un petit côté L7 dans "Slacker". Et des morceaux carrément plus Pop comme "A Day To fall" ou "Pointless Love" qui a fait l’objet d’un clip réalisé par Accalmia ( https://youtu.be/9SlWGGcIhdE ). On lui a laissé carte blanche et elle a fait un travail remarquable !

NOISELESS - Interview Janvier 2018 (Alt rock, grunge)

6. Cet album est sorti en autoproduction. Vous l'avez fait presser à combien d'exemplaires ? Vous passez par un distributeur officiel ou les ventes main à la main suffiront pour distribuer ?

Nous l’avons fait presser à 200ex et nous les vendons main à la main. Question de moyens avant tout alors on se débrouille. On essaie de faire vivre au maximum notre actu via les réseaux sociaux et de les vendre par ce biais là en plus des concerts, mais tout ça c’est un métier et ce n’est pas forcément évident.


7. Vous venez de la scène arrageoise. Comment se porte-elle? Il y a des groupes intéressants ou des lieux     sympas pour jouer en live ?

Je ne sais pas si on peut dire que l’on fait partie de la scène arrageoise. Notre batteur habite sur Arras et nous en banlieue lilloise, bref nous venons de la scène arrageo-lilloise! Mais nous pouvons en parler car nous y avons beaucoup joué! Des groupes intéressants oui, beaucoup, nous connaissons les survivants des années 2000, les années fast, et quelques nouveaux. On peut citer les copains: Mr X, Hell Yet Specials, The Three skulls, Hamilton, Dead Rats, Goodgrief, Stylzero et d’autres, c’est peut-être une erreur de commencer à les citer, on va oublier des copains… On a beaucoup de groupe amis sur Lille aussi comme Poncharello, Paranoid ;-)

Par contre des lieux pour jouer, nous sommes bien loin du milieu des années 2000 où de nombreux bars nous accueillaient, une asso (Art’Rock) faisait bien bouger tout ça aussi avec des concerts de qualité programmés toute l’année. Du coup la scène arrageoise paraissait bien plus consistante qu’aujourd’hui car largement exposée. Un nouveau lieu dédié au rock et au live vient d’ouvrir en plein centre ville, La Forge, entre les 2 places, enfin! La Baraque à son ouvrira ses portes aussi l’année prochaine, ce sera des locaux de répétitions mis à dispositions pour la scène locale, ça fera peut-être aussi bouger les choses, on l’espère !

NOISELESS - Interview Janvier 2018 (Alt rock, grunge)

8. Si je te dis fanzine papier, tu penses à quoi?

A la suite pour Morethansound.

(Mts: Ca m'a traversé l'esprit, mais ça ferait pas mal de taff en plus niveau mise en page, distribution, et les frais de port...)


9. Quels styles de musique écoutez-vous? Ça tourne beaucoup autour du rock, ou on peut trouver des choses assez éloignées, comme du hip hop, de l'électro tordue ou de la musique expérimentale?

On reste plutot dans le rock et ses variantes, on est très amateurs des Beatles tous les trois aussi.


10. Les membres du groupe jouent ou ont-ils joué dans d'autres formations à côté de noiseless?

Nous avons en parallèle un groupe de reprises : « Black Lager », nous jouons à 3 dedans et nous avons en plus un guitariste soliste, Hedi de son prénom. Le groupe est un peu en stand by pour le moment avec l’actualité de Noiseless et un petit bébé pour Hedi. On espère reprendre les répétitions début 2018.


11. ‎Quels sont les futurs projets du groupe? Je te laisse conclure.

Nous sommes encore dans l’euphorie de la sortie de l’album actuellement, alors les futurs projets sont simples : Continuer de faire découvrir notre musique via les bars, la scène et les festivals. Et bien sur, tout ça nous donne déjà des idées pour un prochain album… Quelques nouveaux morceaux commencent à pointer le bout de leur nez…

https://www.facebook.com/pg/noiselessrock

 


Aucun commentaire: