27/04/2011

DAS ICH - "Anti'christ" CD 2002


Ce disque, ça serait un des meilleurs de DAS ICH! Je l'ai entendu dans le christophone.
Le christophone, le premier téléphone en cabine qui te permets de joindre directement le christ. Confessions intimes, prophéties du canton, toutes tes questions trouveront ici leurs réponses les plus éclairées. (En option: Petit rideau rouge-bordeau pour un effet plus "Vatican", et pour les plus bavards, jet d'eau rince postérieur inspiré des meilleures toilettes modernes)
Je ne sais pas pourquoi, mais LAIBACH ont du se faire piquer la place pour les génériques d'attente dans ces fameuses cabines (Auxquelles il ne manquerait plus que les "glory holes"). Mais à l'écoute de ce disque, ont comprend un peu comment DAS ICH on pu remporter le concours avec leur dark electro qui prend ici des tournures plus symphoniques, avec des orchestrations inspirées du classique assez bien tournées, tout en restant adéquates à leur univers: C'est sombre, parfois triste, parfois étrange, plus ou moins austère...
On est pas loin d'un autre de leurs disques intitulé "Staub" (Du dark electro aux rythmes et compositions assez recherchées, qui ne sont pas impénétrables et gardent des parties plus abordables), mais en plus symphonique... D'ailleurs j'apprécie le fait que le côté "symphonique" n'ait pas ramolli le tout: Ca reste rythmé, et même si ce n'est pas forcément leur disque le plus sombre (J'y trouve un peu de lumière, notamment dans certains chœurs, et la nostalgie présente n'est pas 100% chargée en carbone), il contient son lot de moments marquants et de passages intenses.
"Anti'christ" est dans la bonne moyenne de la petite dizaine d'albums de DAS ICH que je connais, pas certain que ce soit leur meilleur (J'me méfie quand quelqu'un se fait passer pour Jésus au téléphone, fait pas déconner) mais il y a peu de risque de réelle déception pour quelqu'un aimant ce style.

Aucun commentaire: