06/03/2010

LOST GORBACHEVS - "Rolling stones - Live tape". Cassette. 2010















En arrivage direct du label qui quand il fait un échange t'envoies un paquet de 150 jaquettes, voici un mélange tonitruant... Tu mets du grind, tu mets du jazz, injectes un peu de fusion, enrobes le tout de saxophone, puis tu mélanges bien fort en oubliant pas de mettre le chat... Et voilà!
En gros ca me fait penser au BRUTAL TRUTH de "Sounds of the animal kingdom" avec un saxo pas très loin de NAKED CITY et des parties jazz qui pourraient rappeler EXIT 13 de "Ethos musick"... En fait je parle de Grind, mais le groove l'emporte largement sur les parties ultra rapides, et le saxo est très présent, tant mieux pour les saxophiles. J'aurais peut-être aimé que des blasts ultra rapides partent dans une vrille frénétique qui aurait été accélérée galactiquement par un saxo délirant, mais d'un autre côté on gagne en groove (Qui me rappelle parfois les premiers PRIMUS) et c'est pas forcément mauvais. Le chant est également pas trop trop présent, ce qui permet de ne pas se faire engloutir dans un flux de cris de mécontentement et de se concentrer sur la musique. Parfois la basse me semble fretless, du moins elle sonne assez ronde, un peu comme sur certains trucs des vieux CYPRESS HILL (Oui c'était samplé, mais ta gueule l'intégriste!), mais à d'autres moments elle est saturée et dans les parties lentes ça vibre et amplifie le côté "Pas content de vivre, la gueule dans la flotte" que certaines lourdeurs d'EXIT 13 (Voir de BRUTAL TRUTH) avaient.
Nos amis les Gorbacheves n'ont quand même pas la même folie que NAKED CITY ou le côté accrocheur/ ludique des jazzs d'EXIT 13, mais le résultat est quand même assez agréable à écouter et pas trop hermétique. Je ne suis pas spécialiste de ce genre de mélange, mais le résultat me semble cool.
C'est enregistré en live, le son est plutôt pas mal, et le public semble assez réceptif. A voir sur enregistrement studio (Oui "A voir", car ici on regarde la musique... Don't forget the third dimension!).

Aucun commentaire: