11/12/2012

STEREO ASSASSIN "It is what it is". MCD. 2012.











J'ai osé mettre la tête dans l'aquarium souterrain. J'ai plongé la tête dans la jungle toxivore et j'en ai ressorti ce truc recouvert d'algues vertes nauséabondes.
Stereo Assassin c'est cool: Il pratique ici un drum'n bass à touches breakcore et industrielles qui pète pas mal, et qui suinte de choses intéressantes. L'atmosphère assez dark qui se développe est cool.
Je sens quelque chose de 90's dans la façon de faire et dans l'ambiance, on est pas très loin du cyber punk, d'une jungle humide et saturée en crasse.
On pense parfois aux truc les plus rythmés de SCORN ou de PRODIGY époque 'Fat of the land", sans être exactement dans le même monde ou utiliser les mêmes tics musicaux.
Stereo Assassin a le truc pour développer de bons beats qui sont souvent efficaces et simples, ou par moments compliqués mais pas démonstratifs. Les touches breakcore aidant, les rythmes sont assez variés.  Il a aussi le truc pour développer l'intensité émotionnelle, via l'ajout de samples plus noisy et industriels, notamment sur le premier morceau qui met en place comme une intensité qui monte.
Je trouve que sur le 3ème titre, une couche de samples ou de quelque chose de supplémentaire pourrait apporter un côté plus décisif, il manque peut être une couche de peinture.
Par moments la musique a un côté tribal, je pense au sentiment de liberté animale et pas au côté "tribu/ djumbe"...
La production est adéquate, avec assez de basses, et sans le cellophanage sempiternel des trucs électro actuels.
Ce 3 titres est vraiment pas mal. A écouter pour ceux aimant les sons proches du style des années 90 pour le corps (Voir aussi pour la forme), mais n'étant pas hermétique aux influences et approches plus actuelles.

Aucun commentaire: