06/03/2010

KILLING JOKE - The interviews Zine














J'ai trouvé ce “ fanzine ” sur ebay. Bootleg ou pas ? On y reviendra à la fin.
Cette publication photocopiée correctement a pour but de regrouper de nombreuses interviews (Et quelques articles) de Killing Joke de 1981 à 1994, ce qui permet de se plonger dans l’état d’esprit de leurs premières années passionnantes, de voir l’évolution, les désaccords, un quasi passage à vide, puis le retours vers une certaine forme. Il faut dire que certains membres du groupes n’ont pas leur langue dans leur poche, notamment Jaz Coleman qui rentre dans des sujets assez spaces plus ou moins intéressants, ou qui joue avec de l’humour caustique qui n’a pas toujours bien été interprété par la presse…
Ces interviews sont plus ou moins intéressantes; Quand le propos du groupe est retranscris comme un question/ réponse classique ça le fait, mais quand l’article prend la forme de texte narratif avec citations du groupe je n’accroche pas (Ca manque de vie, laissez la parole au groupe !). Le contenu aurait pu être plus intéressant si plus d’extraits de fanzines avait été inclus, car c’est principalement du magazine anglais d’époque.. Mais l’ensemble est quand même intéressant.
A noter qu’est fourni un CDr contenant Eps, démos et Peel sessions de 1979 à 1982. Le son est plutôt bon et on entend pas particulièrement d’encodage Mp3 de mauvaise qualité.
Maintenant ce zine est-il un bootleg ? J’hésite. Je l’ai payé un peu cher par rapport à un fanzine normal (Ok c’est sur Ebay, mais pourquoi le vendre plus cher qu’un zine si c’est juste une démarche de fan?) et le vendeur a remis le même objet en vente à peine 10 jours après m’en avoir expédié un… En fait, bootleg ou pas, il aurait peut-être juste fallu personnaliser un peu “ l’objet ” (Ecrire une introduction, s’exprimer un peu en tant que fan… Plutôt que juste rassembler et photocopier des interviews) et inclure des choses plus underground. Enfin, le résultat est quand même pas mal et pourrait plaire aussi bien aux gros fans qu’à ceux voulant découvrir les premières années du groupe sans devoir faire des recherches sur le web…

Aucun commentaire: