12/08/2008

SCRAPE - "Screaming in the void" CDr. 2003.

Les échanges par voie postale procurent parfois quelques enregistrements sympas, des choses plus intéressantes que les tonnes d'éjaculations précoces expérimentales qu'on écoute jamais et qu'on a rarement envie d'écouter... J'ai reçu il y a un moment ce CD de SCRAPE qui pratique un electro indus assez "retro", rappelant du FRONT LINE ASSEMBLY, le DAS ICH le plus electro, GGFH, du SKINNY PUPPY (Surtout pour les vocaux) dans une version moins complexe, moins expérimentale et plus "basique". J'aime le côté assez primaire et bas du front qui n'utilise pas 360 degrés d'artifices, se contente de plusieurs beats assez claquants, de quelques synthés rythmiques ou en nappes au son assez froid (Et un peu plus saturés en acide que la moyenne) ou de vocaux assez bizarres.Le style ne sonne donc pas moderne, sans être spécialement rétro (Le groupe ne recherche pas à sonner comme tel, ce sont des influences plus naturelles comme ils n'ont pas commencé en 2002), mais l'utilisation de certains sons nous rappelle qu'on est pas trés loin dans le temps.Il y a un côté décadent rappelant les vieux NIN dans la façon dont la sauce monte, en faisant monter le bruit comme avec des guitares, mais sans en utiliser.Certains thèmes me rappellent un peu OBSZON GESCHOPF, pour faire un lien avec un groupe français proche du côté electro indus techno et bourrin, mais SCRAPE est un peu moins primaire et moins répétitif. Ces canadiens nous proposent un résultat assez brutal et épuré, qui claque globalement bien. On est pas en face d'un joyaux d'electro indus, et certains titres (Dont plusieurs remixs à la fin) sont dispensables à mon avis, mais un certain nombre de morceaux fonctionne bien et passeraient sans aucun problème dans les soirées à thème Electro indus, goth and co.

Aucun commentaire: