14/08/2008

NEVERMORE - "Nevermore" CD. 1994.

A cette époque on commençait à ressentir une évolution du Heavy metal qui prenait dans certains cas une approche plus moderne, jetait aux orties les excès et dérives du passé (Plus de paillettes, plus de star-system, plus d'amusement trop puéril ou de musique relayée au second plan...). Certains ont du réfléchir au sens initial de "Heavy metal" et se dire que ce c'était pas une musique de plaisantin et qu'il y a bien plus important que de faire les cons... Ainsi ce premier album de NEVERMORE offre avec puissance et lourdeur une vision adulte d'un monde dur, ressenti avec douleur... On voyage dans les ressentis personnels profonds du groupe, donc l'ambiance est sombre.Les musiciens savent jouer; Certains riffs sont quand même à un certain niveau, tout comme des parties solos qui foudroieraient presque... Mais le groupe utilise son bagage au profit d'une musique jamais démonstrative qui reste globalement variée. (Il y a par exemple quelques titres plus rapides, presque influencés thrash metal, qui bottent le cul à l'aide de riffs excellents).Les vocaux sont lyriques, chantés mais puissants, avec variété et personnalité... Aucun ne sonne niais ou surfait, et certains sont vraiment excellents...Certains thèmes me rappellent le METALLICA d'avant la prostitution au dieu dollar, alors que KING DIAMOND semble avoir été une forte influence à plusieurs niveaux, mais c'est bien digéré... Certains passages lourds sont peut être un peu trop communs quand on y réfléchit...NEVERMORE nous a sorti un premier album qui pouvait déjà faire pas mal d'envieux: Aucun titre n'est mauvais, certains sont terribles, et l'ensemble passe tout seul... Ce fut sûrement l'album le plus personnel du groupe (Comprendre personnel dans l'ambiance et l'état d'esprit). Un fan de heavy puissant et tragique passerait à côté de quelque chose...On notera qu'il leur aura fallu plus qu'une paire d'années de travail et d'acharnement pour arriver à leur niveau de reconnaissance actuel... Le public ne semblait bizarrement pas trop concerné...
Novembre 2007

Aucun commentaire: