03/02/2008

PICA - "The doctors ate the evidence" CD. 1996.

Ayant choisi comme nom de projet le PICA (Un trouble du comportement qui pousse le sujet à manger tout ce qui n'était pas fait pour: De la terre, de la craie, du sable...), deux membres d'EXIT 13 se sont mis à expérimenter avec tout ce qui leur passait sous la main, dans des voies indus, noise et assez "aléatoires". Il n'y a pas ici beaucoup de rapports avec leur groupe principal qui a l'époque pratiquait un grindcore à tendances jazzy: Tout est composé d'une accumulation de samples plus ou moins "industriels" créant des ambiances, il n'y a ni beats ni mélodies, on se croirait parfois dans une machine à laver géante ayant quelques problèmes de digestion, dans un oscilloscope atteint de zigzaguite aiguë et n'en faisant qu'à sa tête, dans une usine de gavage ou les animaux transgéniques sont en pleine défragmentation spatio-temporelle ou dans une station d'épilation déréglée ou les patientes complètement botoxées entrent en pleine cuisson philharmonique... On pourrait laisser un peu traîner notre imagination dans une interprétation du nom "PICA" qui prendrait alors une tournure assez amusante; Comme si ce projet faisait office de Bande originale pour pathologie buccale, ou que les instigateurs du projet étaient atteints d'un "Pica auditif" les menant à ingérer des tonnes de sons et bruits pas faits pour être digérés par nos petits organes... Mais bon... Hormis la relative fraîcheur du projet et le fait que plusieurs ambiances ne sont pas dégueulasses, on regrette qu'il y ait peu de structures ou de choses prenant vraiment un sens... Les membres du groupes se sont certainement bien amusés, mais il y a plus trippant dans le style et le résultat ne vibre pas d'un intérêt magnétique fulgurant... A réserver aux gros fans de musique expérimentale atteints de collectionnite aiguë.

Aucun commentaire: