16/02/2008

AN INDUSTRIAL TRIBUTE TO METALLICA - "The blackest album" CD. 1998.

Les tributes, toute une affaire... On ne compte plus les albums censés rendre "hommage" à des groupes ayant été importants...
On ne compte plus ces tentatives avortées dans l’œuf de proposer quelque chose d'intéressant (comprendre qui apporte une innovation, ou du moins un changement par rapport aux morceaux d'origine) ou du moins de décent.
Ce "tribute" de groupes indus fait partie de la masse de ces albums pas vraiment utiles qu'on garde dans un coin, faisant pas défaut office de catalyseur de poussière, un peu comme les rubans adhésifs scotcheurs de mouches pendants dans les maisons les plus anciennes... En effet, la plupart des groupes n'apportent rien.
A part quelques-uns uns comme APOPTYGMA BERZERK (Avec un "Nothing else matters" lorgnant vers du Tangerine Dream des 70s), CARBON (Avec un "The things that should not be" prenant un petit côté vicieux, et une ambiance assez opaque), IN STRICT CONFIDENCE (Avec un "Sad but true" prenant un visage plus dark E.B.M qu'industriel) ou DIE KRUPPS (Avec "Battery" lorgnant vers quelque chose de plus dansant, avec des vocaux presque hip hop... Pas terrible cette cover, mais moins ennuyeuse que le reste... On reste gentil: pas envie d'être trop déçu par l’achat du CD) qui s'en sortent pas mal et apportent plus ou moins leur propre version des morceaux, avec un minimum de feeling.
La plupart des autres "groupes" (Ou projets crées tout spécialement pour l'occasion?) n'apportent rien... et quand variations il y a, celles-ci ne sont que le vomissement des clichés plus ou moins indus de l'époque (Quand on ne tombe pas dans la techno hardcore presque basique). Pas de tripes, pas de créativité. Pour l'hommage sincère on repassera.
L'idée de base n'était pas mauvaise et aurait pu apporter quelque chose d'intéressant, mais il aurait fallu que les groupes apportent quelque chose... Ce qui n'est pas le cas pour la plupart.
Ce CD est donc un tribute comme tant d'autres, presque inutile, pas plus intéressant que la moyenne des produits mensuels... Et on se demande pourquoi des dizaines d'exemplaires de ces rondelles se retrouvent en promotion dans les grandes surfaces (8,99 euros!) .

Mai 2006

Aucun commentaire: