16/12/2007

LANDFILL - "Extinction is mandatory" CD. 1995.

L'ambiance brunâtre de ce disque peut nous renvoyer à l'atmosphère de "Soleil vert", film sorti en 1973 et reflétant la vision futuriste d'une société chaotique ou chômage et misère prédominent, ou animaux et végétaux ont été détruits par un soleil ardent, ou la plupart des êtres humains n'ont les moyens de se nourrir qu'à partir de petites pastilles appelées "Soleils verts"... Pastilles soit disant produites à base de plancton... Mais face à l'état de décrépitude avancé de la planète, face à l'état biologiques des océans qui sont trop pollués pour produire du plancton, la race humaine est fortement menacée... Pour survivre l'homme se retrouve à se nourrir de soleils verts, en fait produits à base de... Corps d'humains décédés de mort naturelle ou s'étant suicidés légalement...
Il y a une paire d'années, esprits et âmes étaient plus réceptifs à ce genre de visions futuristes, et plus de groupes étaient donc enclins à jouer avec un état d'esprit proche du "Cyber punk". Heureusement, quand le présent musical ne convient pas à ses attentes, il reste toujours possible d'explorer les méandres d'un passé bien plus passionnant... Et je me retrouve à vous parler d'un obscur projet n'ayant sorti à l'époque qu'un album et deux démos...
LANDFILL était un sympathique groupe de métal indus dont les musiciens n'ont pas du se remettre des premiers enregistrements de GODFLESH, et particulièrement "Streetcleaner". L'ambiance brunâtre et chaude, une partie des guitares assez mécaniques (Ou partant dans les aigus de façon assez "chaotique") et le chant se voulant déshumanisé sont fortement influencés par l'enregistrement de Justin Broadrick cité précédemment. Je pense également aux premiers PITCH SHIFTER, voir un peu de M.PHERAL, de VOIVOD et d'electro indus... Mais le groupe vient et reste à la base plus métal qu'indus: Une partie des tics guitaristiques (Riffs presque death, solos métalliques...) et l'utilisation minimale des samples électroniques le rappellent.
La chaire de dieu étant éteinte, et ses meilleurs clonages entièrement consommés; Il ne nous reste pour survivre, nous pauvres humains, que quelques produits de substitution de 3ème zone... Produits qui ne sont pas bien rassasiants mais permettraient du moins aux gros fans du style de patienter...
Décembre 2007

Aucun commentaire: