10/12/2007

DAVID BOWIE - "Reality" CD. 2003.




Cet album est relativement proche de "Hours", mais l'état d'esprit semble plus ouvert vers l'extérieur, plus "frais", comme un essai sur la petite histoire d'un citoyen sage, mais néanmoins pas dénué de rêveries ou d'imagination restant ancrées dans la société. David Bowie évolue ici dans une pop assez légère, dont les petites qualités ne se situent pas dans l'intensité émotionnelle, mais plutôt un certain savoir-faire donnant des morceaux qui sonne globalement bien, des sons et effets convenant aux titres et une petite fraîcheur sympa.

J'ai l'impression que certains titres bien partis ne sont pas aboutis, comme si les musiciens s'étaient un peu pressés durant la composition.
Les morceaux sympas que j'en retire: "Never get hold" et son refrain me faisant penser à une fontaine de vie intarissable; "The loneliest guy" sonnant comme la complainte d'un être enfermé et déprimé ou "Looking for water" et son refrain amusant.
Malheureusement, l'histoire du citoyen modèle (Que certains appelleraient également "Geek" vu le côté assez léger de l'ensemble, rappelant une ambiance Internet bien propre) ne dure pas la totalité de l'album, mais un peu moins de la moitié. Le reste des morceaux ne suit pas vraiment le même style et donne un peu une impression de fourre tout, de chutes de studios qui sont globalement moins "marquantes" ou travaillées (Quoique "Try some, buy some" partait en bonne voie et que "Reality" est assez rock'n roll tout en retrouvant une façon de chanter assez tragique).
"Reality" est un album presque anecdotique dans la discographie de Bowie qui a enregistré des choses bien plus intenses, mais une écoute assez répétée m'a fait apprécier plusieurs morceaux qui correspondaient bien à ce que je ressentais durant un long CDD, donc voilà...

Decembre 2007

Aucun commentaire: